Ce site utilise les cookies, dont des cookies d'analyse d'audience et de réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies, pour vous proposer des publicités ciblées et services adaptés à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites. 
recrutement

Les start up du numérique ont le vent en poupe : + 40% de chiffre d’affaires pour 125 sociétés

francedigitale.org
C'est ce qu'a publié, début Juillet 2013,  l'Association France Digitale via un baromètre économique de
125 start-up du numérique.
Les résultats portent sur la période 2011-2012.

1. Un chiffre d'affaires en hausse
Le chiffre d'affaires total des ces entreprises a progressé de 40 % en 2012. Il est passé de 1,3 milliard en 2011 à 1,8 milliard en 2012. Une année bénéfique pour les entreprises du secteur numérique.

2. Les investisseurs étrangers sont intéressés !
Ces entreprises séduisent les capitaux-risqueures français et étrangers. 25 % des entreprises dont le chiffre d'affaires se situe entre 5 et 50 millions ont un investisseur étranger à leur capital. 67% des entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 50 millions ont un ou plusieurs investisseurs étrangers à leur capital.

3. La part à l'international en léger recul
33% du chiffre d'affaires est réalisé à l'international. L'an dernier, ce pourcentage s'élevait à 37%.

4. L'emploi au beau fixe
En deux ans, les effectifs au sein des start-up ont progressé de 25%. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, le CDI est le contrat le plus répandu (89% des salariés sont employés pour une durée indéterminée).
Quant à l'embauche de jeunes diplômées elle est à hauteur de 16%.

5. Un capital encore détenu par les fondateurs
41% du capital de ses entreprises est détenu par les fondateurs et les salariés. Les 59% restant sont aux investisseurs divers.